Les ateliers litteraires "Mot à Mot" en quelques phrases

Ecrire en atelier avec une romancière c’est:

« Apprendre à mettre en écriture cette part de soi, réelle, imaginaire, personnelle, remisée, laissée en friche dans l’attente un jour, d’écrire pour transmettre. Mais pour écrire, il faut oser et surmonter parfois des interdits. C’est le rôle de la romancière de provoquer l’émergence de cet écrit qui sommeille en chacun de nous, et de l’accompagner vers le plus haut : la lecture. »

Depuis dix ans, Joëlle Guillais anime des ateliers littéraires en collaboration avec l'Université Paris 1 -Sorbonne, la Maison des écrivains, la Drac ainsi que des centres culturels. Elle intervient aussi en tant que formatrice en milieu professionnel à partir d’une méthode expérimentale qu’elle a conceptualisée afin de potentialiser les ressources de chacun et de favoriser la création professionnelle ainsi que la réinsertion professionnelle.

A quoi sert un atelier d’écriture :

- Susciter l’émergence du potentiel créatif avec des thèmes conçus et élaborés pour accompagner l’écriture vers la création littéraire.

- L’atelier devient « une chambre à soi » afin de se poser et de se déployer pour partager le plaisir de la diversité et de la découverte.

Des outils évolutifs :

- Les ateliers sont des lieux de formation, de convivialité et de production littéraire.

- Les « auteurs » apprennent à relire et retravailler leurs textes. En effet, la spécificité des Ateliers « Mot à Mot » est de proposer un retour sur les textes et un suivi de l’évolution de chaque « auteur » selon le rythme et le potentiel de chacun.

- Afin de réunir les conditions les plus favorables pour réussir ce travail de créativité et mener les auteurs d’ateliers vers ce qu’ils souhaitent, Joëlle Guillais est à l’écoute de chacun.

- Chaque semestre : L’atelier « Mot à Mot » organise une rencontre et les auteurs lisent leurs textes en public.

- L’un d’entre eux a donné lieu à la publication d’un roman collectif Les causeuses une aventure sociale et culturelle avec des femmes en banlieue. « Qui sont les causeuses d’Hérouville, ces prétentieuses inconscientes qui, dans l’inconfort de la cité, se racontent ? Il faut les voir écrire à mains nues et s’élever avec poésie et imaginaire vers la littérature… » Joëlle Guillais.

- Des projets éditoriaux s’élaborent : Amélie Grossmann-Etoh, étudiante et auteure de l’atelier Mot à Mot, vient de publier son premier roman écrit et travaillé avec Joelle Guillais. Cf Blog.

- Les ateliers « Mot à Mot » sont ouverts à d’autres créateurs. Régulièrement, Joëlle Guillais invite des photographes, des plasticiens qui découvrent la qualité des textes écrits à partir de leur travail.

Fonctionnement de l’atelier:

L’atelier se fait en deux temps, un temps pour écrire, un temps pour lire les écrits. Une séance dure environ trois heures, à raison de trois fois par mois. Retour sur textes et mise en voix publique.
Pour plus d’informations, appelez au : 06 81 14 57 42
Adresse email : guillaisj@yahoo.fr
Atelier « Mot à Mot » à Paris : Métro Motte Picquet-Grenelle ou Métro Avenue Emile Zola.

17 décembre 2010

L’atelier Mot à Mot a reçu une jeune photographe cinéaste

Née à Paris en avril 1985 et déjà prédisposée enfant au dessin, à l'écriture et à l'histoire de l'art, Zelda Desprats-Colonna a nourri sa passion pour l'art contemporain et la photographie. Elle développa son travail photographique autour des thèmes de la maladie, de la pratique chirurgicale et de la Passion.

Aujourd'hui de retour en Europe, elle continue à se consacrer à son medium à travers un doctorat à la Sorbonne sur la chirurgie comme métaphore, et la réalisation de son premier court métrage.


Les images présentées dans le cadre de l'Atelier Mot à Mot sont tirées de séries personnelles. Une première sur le corps meurtri et l'angoisse, sur lesquels des radiographies superposées donnent un nouveau sens plastique. Et d'une autre sur la famille, la famille sainte, aimée, clonée, détestée...

25 octobre 2010

Les ateliers d’écriture Mot à Mot et l’Ecomusée du Perche

« La mémoire en milieu rural ».
 Les ateliers d’écriture jour après jour.

Ateliers d’écriture animés par Joëlle Guillais, à la fréquence d’un atelier par mois.
 
Au cours du prochain cycle de huit ateliers, notre objectif est de traduire par l’écrit nos « façons de faire », notre vécu et nos ressentis d’hier et d’aujourd’hui afin de contribuer à la constitution du patrimoine immatériel propre au monde rural.
L’atelier permettra de mettre en littérature, ces gestes, ces paroles, ce patrimoine culturel et personnel qui est le nôtre afin de tramer l’Histoire du Perche avec nos histoires que des ethnologues, des historiens ou de simples flâneurs ou glaneurs de mémoire traduiront à leur tour.



13 septembre 2010

La rentrée littéraire à L’Atelier Mot à Mot

Dès aujourd’hui, je vous propose de découvrir Oriana Gatina. Une écriture sensible et étrange qui nous ravit, nous, ses lecteurs. Un style et des « ailleurs ».

Un de ses textes sera lu le jeudi 23 septembre à 19h30 à la librairie La lucarne des écrivains, 115 rue Ourcq Paris 19e. Cette lecture se fera dans le cadre d’une rencontre organisée par La revue des 100 voix qui publie régulièrement des textes de l’Atelier Mot à Mot.



Vous pouvez découvrir d’autres textes d’Oriana Gatina sur le site "we love words", sous le pseudonyme JD www.welovewords.com/contests/obsession

24 juin 2010

Rentrée Septembre 2010

Les inscriptions pour la rentrée ont lieu dès maintenant :

- à l'atelier du mardi soir
- à l'atelier du mercredi soir

Pour une session de trois trimestre à raison de trois ateliers par mois.
Prix de l'atelier : 80 euros par mois

Horaires : 19 h 30 - 22 h 30
Métro : Motte Picquet Grenelle ou Emile Zola


Pour toute information :
vous pouvez me contacter par email guillaisj@yahoo.fr
ou tél au 06 81 14 57 42

Concernant les ateliers à la Sorbonne (réservés aux étudiants inscrits) et ceux du Musée des ATP dans le Perche, des informations complémentaires seront données à la rentrée.
Ces deux ateliers sont subventionnés et financés par l'Etat.

08 avril 2010

L’atelier Mot à Mot a reçu un jeune photographe londonien

Une fois par mois, avec la collaboration d'un photographe contemporain, les auteurs de l’atelier Mot à Mot écrivent...


Si écrire, c’est traduire le monde dans lequel nous vivons, photographier, c’est provoquer le regard sur ce monde ou d’autres mondes dans l’instantanéité d’une rencontre avec nous-mêmes et les autres. Et ce, dans l’émotion, source d’intelligence et de création, car l’image déclenche cette part d’affect nécessaire à l’altérité, la création, la compréhension.

Amaury est Ingénieur diplômé de Imperial College London et Photographe. Né en France en 1985 , il vit actuellement à Londres.
"Son travail photographique déclenche un face à face inattendu avec le réel qui est aussi "l’ailleurs". La force de ses photos aux accents Lynchiens est de saisir la réalité dans une dimension fictionnelle en multipliant nos confrontations avec ce monde proposé. Prises par un photographe « non professionnel », elles ne sont ni esthétisées, ni calculées. Aucune prétention d’induction du regard chez celui qui a capté ces images dans leur violence. On pourrait les qualifier d’anti-photos proches du réel piégé."

05 janvier 2010

L’atelier Mot à Mot à reçu Michael Allouche

Le trimestre dernier, nous avons reçu Michael Allouche, auteur de bandes dessinées et nous avons eu le plaisir de nous initier au scénario bandes dessinées. Nous avons beaucoup ri aussi. Merci à Michael Allouche et aux auteurs qui ont participé.



Plance BD extrait de "La Douce", d’après la nouvelle de Dostoïevsky, réalisée par M. Allouche et L. Dauvillier

A la demande de quelques uns, je vous informe que Michael Allouche enseigne à l’école liconographe dont voici le site http://www.liconograf.com/formation-2-ans.html
Et organise régulièrement des stages, le prochain aura lieu en février en petit groupe en vous adressant directement à Michael ALLOUCHE [mikhall@wanadoo.fr]



02 janvier 2010

Des nouvelles, des voeux et des remerciements...

Joëlle Guillais vous souhaite une bonne année et vous remercie du travail effectué aux ateliers au cours du premier trimestre.

Bravo d’avoir participé à l’appel à création des Editions Sorbonne. Deux auteurs ont été sélectionnés : Myriam Rubis et Barbara Albeck

Je tiens à remercier ceux et celles qui ont animé avec humour et poésie la rubrique « Père Noel » sur le blog des petites annonces amoureuses. Un vrai bonheur de vous lire.
http://petites-annonces-amoureuses.blogspot.com/search

En février, j’animerai un stage à l’intention de ceux et celles qui souhaitent découvrir le travail d’écriture en atelier. La date sera fixée ultérieurement.